Tram-train Bordeaux-Lacanau : le transport du futur

10, juin 2021

Thématique Expressions : Transports

Eté 2008 fleurissait à l’initiative de la section du PCF du canton, les premières affiches pour un tram-train Bordeaux Lacanau. Les Communistes donnaient une nouvelle dimension à la campagne que leurs élus menaient dans les Conseils municipaux depuis cette date.
S’en est suivi nombre d’initiatives : pétition au marché de Lacanau, à la fête de la Sainte Croix à Ste Hélène, animations sur le marché de Saint Médard, pétition sur la départementale 1215, articles dans Sud-Ouest, etc…

En juin 2019, des élus médocains et métropolitains reprenaient ce projet (Lacanau, St-Médard, St- Aubin, Ste-Hélène et Castelnau du médoc).

Et Sud-ouest de titrer « Une idée de liaison ferroviaire longtemps porté par le Parti Communiste vient récemment d’être relancé par le conseil municipal de Lacanau…entre utopie et solution pragmatique pour désenclaver le Médoc le tram- train a peut-être une voie étroite à suivre. »

L’idée fait son chemin ce qui démontre l’utilité des Communistes !!!!!

 

 Aujourd’hui tous les candidats aux élections départementales se réclament du développement durable, de l’écologie tout en faisant l’impasse sur le moyen de transport le plus sobre en énergie, le tram-train, seule véritable alternative à la voiture.


Et pour comble, certains et pas des moindres proposent même de doubler en 2 fois 2 voies la 1215 ce qui ne ferait qu’ajouter du trafic au trafic déjà saturé!

 

La voie du tram-train peut être placée le long d’une piste cyclable, cela permettrait ainsi un maillage plus large du territoire. C’est une solution économique par rapport au TER, parce que plus léger et hybride. En utilisant les infrastructures existantes, il permet de rentabiliser les investissements déjà engagés, de valoriser des lignes ou emprises déshéritées.

 

Il est appelé à jouer un rôle majeur dans l’aménagement du territoire, dans la lutte contre la pollution et ses conséquences sur la santé, pour limiter le gaz à effet de serre.


Il permet également d’assurer l’égalité des citoyens sur l’ensemble du territoire en permettant le développement et la décentralisation d’activités économiques hors métropole, en désenclavant le quart nord-ouest de notre région.

 

Plan Ligne LesparreSt-Symphorien1896

Plan Ligne LesparreSt-Symphorien1896

 

La Gironde disposait d’un réseau ferré départemental conséquent : de notre canton nous pouvions aller soit à Bordeaux soit à Lacanau et faire le tour du bassin d’Arcachon.

Il est nécessaire de réexaminer la question de la mobilité à partir de cet ancien réseau, de promouvoir le tram-train qui outre le transport de passagers peut être ouvert au fret aux heures creuses.

 

 

La transition écologique ne peut se limiter aux petits gestes quotidiens, utiles au demeurant. Elle exige une véritable révolution dans les mentalités des décideurs actuels et futurs, un projet ambitieux à moyen terme au niveau départemental pour développer un transport intermédiaire entre le transport urbain et le transport régional : C’est le rôle du tram-train.

On pourra toujours élargir les routes, personne n’empêchera les êtres humains de se déplacer malgré les bouchons, les accidents, la perte de temps et d’argent alors autant aller vers l’essentiel, le futur : un moyen de déplacement, sur, efficace, peu polluant : le tram-train.

Ce plan de mobilité nouvelle génération doit s’effectuer sous l’autorité du conseil départemental, il doit le coordonner dans le cadre de l’aménagement du territoire afin d’améliorer l’offre de service public.

Les différentes collectivités tergiversent sur la gratuité des transports alors que ceux-ci grèvent de plus en plus le budget des ménages.

 La conversion forcée au tout électrique qui s’amorce ne sera pas sans surprises : le 3 mars 2021 , le gouvernement a transcrit une directive européenne dont le principe consiste à revendre l’électricité aux usagers au prix du marché et non plus avec un tarif réglementé : son nom « la tarification dynamique » Plus on consomme, plus c’est cher, l’hiver dernier en Espagne lors d’un pic de froid ,le mégawatt/heure a atteint 120 euros !!!!!!

 Plus il y a de la demande, moins on produit et plus c’est cher !!!!C’est le principe premier du capitalisme.

 

L’équipe de « L’Humain d’abord » fait du développement des transports collectifs une de ses priorités.

Il est possible d’en financer la gratuité par l’augmentation de 3% du versement transport payé par les entreprises qui se plaignent d’une manière récurrente de la baisse de production due aux aléas des transports individuels utilisés majoritairement par les salariés. C’est du gagnant- gagnant !!!!!

 

Loin des propos communs interchangeables, nous sommes et nous serons des élus obstinés pour le progrès social et le tram-train en fait partie.

0 commentaires

Les Élus

Nos dernières archives
 

Elections départementales 2021. Déclaration de l’entre deux tours.

Les communistes de L’Humain d’abord remercient les électeurs qui en votant pour cette liste se sont prononcés pour un projet ambitieux et d’avenir pour notre canton. 

L’Humain d’abord

Élections départementales des 20 et 27 juin 2021

Thèmatiques Expressions