Aux portes du Far West !!!

18, mars 2021

Thématique Expressions : Transports

Dès qu’il est question de mobilité, de déplacements dans la Métropole, on a la désagréable impression d’être, malgré nous, acteurs d’un remake du film « Un jour sans fin ». Vous savez, ce film où le personnage principal est bloqué dans une ville et revit sans arrêt la même journée, les mêmes évènements.
D’après le nouveau président de la métropole, Alain Anziani, l’échec en matière de mobilité serait collectif et remonterait bien au-delà de la mandature précédente, et d’ajouter « nous avons raté quelque chose »

Voilà une manière pas très élégante de taper en touche.

A quoi bon multiplier les études, (chères), les sondages !!!
Qu’en est-il de la conférence permanente qui devait unir les collectivités territoriales, transformée en association « Mouvable » pour concrétiser bien plus vite les projets que par le passé :
par exemple la voix ferroviaire de ceinture (proposition communiste depuis près de 40ans) toujours pas bouclée !!!

Tout cela pour justifier l’arrêt de l’extension du réseau du tram dont Anziani annonce la remise à plat. Une posture qui semble être une concession à Pierre Hurmic dont l’opposition à l’extension de celui-ci et à la nouvelle offre de mobilité périurbaine, le tram train est de notoriété publique.

Le tram a permis l’absorption de l’augmentation de la population (30% de la fréquentation du réseau TBM en 3 ans).

A Strasbourg (272 000 habitants), ville dirigée par Jeanne Berseglian(EELV) le conseil métropolitain vient de voter la gratuité des transports pour les moins de 18 ans. Les orientations sont totalement différentes : il faut sortir du « tout voiture » et amener les gens aux transports collectifs.

Pour répondre à la hausse de fréquentation occasionnée par ces mesures, l’élue EELV en charge de la mobilité annonce que pour renforcer le réseau de 3 nouvelles lignes de tramway (6 actuellement) vont être créés d’ici 2025. Plus une ligne de BHNS, et un RER métropolitain.

A Bordeaux (255 000 habitants) nous avons 4 pauvres lignes de tram saturées d’après EELV, ce qui pour eux légitimise l’arrêt de l’extension du réseau !!!

On rate toujours quelque chose mais on cherche toujours quoi …
Peut être un RER, nouvelle marotte métropolitaine, dont la réalisation serait pour 2030, objectif bien lointain au regard des 800 000 voyageurs qu’il faudra transporter contre 550 000 aujourd’hui d’autant que celui-ci est déjà contesté par Transcub. On n’est pas sorti de l’auberge !!!!

La particularité de ces deux options est de faire l’impasse sur le corridor Bordeaux Lacanau dont la population croît de 3% en moyenne par an.

A croire que passé Cantinole, nous rentrons en terre inconnue, le Far West (littéralement l’ouest lointain) là ou s’arrête la civilisation qui représente 30 000 saint médardais, plus 20 000 médocains victimes du nombrilisme métropolitain : singulière façon d’aménager le territoire !!!!!!!!

Plus que jamais une liaison tram-train Bordeaux Lacanau s’avère nécessaire :15000 déplacements journaliers en véhicule particulier ont été comptabilisés sur la 1215. Cela doit passer par le prolongement de la ligne D du tram jusqu’à Picot qui permet de desservir les entrées de ville du Taillan, Saint Médard et Saint Aubin.
Selon Gilles Savary, ex député socialiste, le département a pris énormément de retard, l’attractivité de Bordeaux tant recherché a créé un apartheid social et territorial. Les cadres supérieurs se concentrent sur Bordeaux. La petite classe moyenne en est chassée par l’augmentation sans précédent du prix du foncier : plus vous êtes pauvres, plus vous habitez loin de la métropole et donc du travail, rendant indispensable 2 véhicules par foyer.

Ainsi le littoral atlantique vit depuis 20 ans ce que la côte d’azur a connu dans les années 60 : une ruée démographique. (Sud-Ouest le 11/04/2019).
Il propose la création d’un syndicat mixte pour gérer les déplacements en Gironde, la métropole assumerait cette compétence.

Au regard de la situation actuelle il nous semble que, compte tenu des défaillances de celle-ci, l’assemblée départementale, élue démocratiquement, est plus en mesure d’aménager l’ensemble du territoire de la Gironde sans concentrer l’ensemble des moyens mis à disposition (233 millions) sur Bordeaux comme cela a été fait jusqu’à ce jour. Il est peut-être là le ratage dont parlait Anziani !!!

Sortir du « tout voiture », réduire les émissions de CO2, sont pour les communistes la priorité.
Elle nécessite le développement des transports collectifs gratuits, localement et globalement.

Il est possible de le financer par une augmentation de 3% du versement transport payé par les entreprises.

La communauté de commune d’Aubagne le pratique sans que cela mette sur la paille les entreprises bien au contraire, par contre pour les salariés cela représente à Strasbourg 550 euros par an de gain de pouvoir d’achat pour un couple avec 2 enfants.
Et par les temps qui courent !!! ça aide.

0 commentaires

Les Élus

Nos dernières archives
 

L’Humain d’abord

Élections départementales des 20 et 27 juin 2021

Conseil Municipal – 7 avril 2021

Intervention de Francis ROYER, élu communiste, adjoint à la Santé et au Logement.

Thèmatiques Expressions