L’Humain d’abord

13, mai 2021

Thématique : Élections

Élections départementales des 20 et 27 juin 2021

Des élu(e)s obstiné(e)s pour le progrès social

Titulaires : Karine COURREGE, Francis ROYER
Suppléants :  Marie-Laure LATAPIE, Robert QUARANTA

 

Des EMPLOIS QUALIFIÉS  au cœur de nos forêts

La forêt dépérit mais elle a été abandonnée au seul profit à court-terme de ses exploitants.
Créons un centre public de Formation et de Recherche sur les métiers de la forêt sur notre canton.
Remettons des femmes et des hommes qualifiés dans nos forêts autour des activités de gemmage, de la lutte contre les incendies et de l’entretien des écosystèmes forestiers. Développons les applications du futur de la résine du pin.

 

TRAM-TRAIN Bordeaux-Lacanau : le transport du futur

Tous nos décideurs crient à l’urgence devant le basculement climatique mais rien dans notre canton ne peut être fait sans la voiture ou le camion.
Réduisons le trafic routier et son impact sur nos vies. Préparons l’aménagement de demain de nos territoires.
Exigeons la prolongation du Tram D depuis Cantinolles (Eysines) jusqu’à Picot (Saint-Médard en Jalles) le long de de la RN1215 par un TRAM-TRAIN ayant pour terminus Lacanau.

 

La SANTÉ POUR TOUS

Notre système de santé s’éloigne de la prise en charge à 100% des soins par la Sécurité Sociale.
Installons dans tout le département des Centres de Santé publics de proximité où le soin est gratuit. Proposons aux étudiants une mutuelle accessible à moins de 30€/mois.
Revalorisons l’Allocation Personnalisée Autonomie et l’Allocation Personne Handicapée pour une meilleure prise en charge.
Donnons les moyens à la Maison Départementale de la Solidarité d’accueillir mieux et plus vite les familles en souffrance.

 

LA SÉCURITÉ DE L’EMPLOI pour les précaires

Des salaires misérables, des horaires ingrats et l’absence d’avenir. STOP !
Organisons l’alternance d’emploi et de formation sur notre bassin de vie.
Transformons les aides du département et des autres collectivités locales en salaire et en emploi stable.
Redonnons sens de vie aux précaires, majoritairement des femmes : agents d’entretien, aides à domicile, auxiliaires de vie…

 

 


Les raisons de l‘engagement des candidat(e)s

Karine COURREGE… Sympathisante La France Insoumise.

En tant qu »étudiante, je me suis investie dans la défense d’une éducation publique, gratuite et émancipatrice dès 1986 avec l’opposition à la loi Devaquet. Sont ensuite venus s’ajouter les combats pour les droits des travailleurs, la préservation des services publics, de la sécurité sociale et du système de retraite et bien sûr de l’environnement.

Dans la continuité de ces multiples engagements, j’ai pris la décision de m’impliquer dans les élections départementales dans l’espoir de pouvoir participer à la conception d’un monde nouveau, libéré du joug du capitalisme et du chacun pour soi et basé sur le respect de toute forme de vie, sur l’entraide et sur le partage des ressources et des richesses.

 

Francis ROYER… Parti Communiste Français.

Mon engagement politique au Parti Communiste date d’il y a une quinzaine d’années. J’ai rejoint alors la force qui incarnait pour moi l’égalité entre les hommes et l’abolition de toutes les dominations. Je crois en effet à l’intelligence du collectif contre toute forme d’autorité qui s’accapare les pouvoirs.

Je suis présent avec mes camarades tous les samedis au marché de Saint-Médard pour débattre avec la population de cette société pour laquelle nous luttons. Nouvellement élu adjoint à la mairie de Saint-Médard en Jalles, je suis en charge de la Santé et du Logement. Je veux faire que toute personne, quels que soient ses moyens, puisse accéder à un toit et à des soins de qualité.

 

Marie-Laure LATAPIE… Divers Gauche.

Retraitée depuis 2017, j’ai travaillé́ dans l’hôtellerie et dans l’industrie pharmaceutique. Je suis mariée et mère de deux enfants. Pendant cinq ans j’étais bénévole au Secours Populaire. Compte tenu de mon parcours professionnel, c’est l’exemple de la volonté de création du centre de santé public intercommunal, porté par l’élu communiste de Saint-Médard qui m’amène à m’engager dans cette élection.

Une petite pierre dans cet océan de combines pharmaceutiques par rapport à la pandémie. Depuis 2017 je me rends compte du fossé qui se creuse de plus en plus entre nos dirigeants et les aspirations populaires ! En démocratie un exécutif est au service d’un peuple ! Or en France, aujourd’hui, le « monarque » dicte sa loi et j’ai de plus en plus de mal à le supporter.

 

Robert QUARANTA… Parti Communiste Français.

En échec scolaire en troisième j’ai été orienté « vie active ». J’ai donc connu très tôt les affres de la précarité. En 1974 j’ai été embauché par les PTT comme auxiliaire saisonnier. A l’automne j’ai participé à la grande grève contre la première tentative de démantèlement de ce service public. J’ai découvert la fraternité dans cette lutte de 6 semaines et le besoin de s’organiser pour rendre efficaces les luttes sociales.

Au PCF j’ai trouvé l’outil qui répondait à mes attentes et qui m’a ouvert aux arts, à la lecture, à la culture. Je suis donc convaincu que la précarité n’est pas normale c’est pourquoi l’économiste communiste Paul Boccara avance l’idée d’une civilisation nouvelle par la sécurité d’emploi et de formation qui commence localement. C’est le sens de mon engagement dans cette élection départementale.

0 commentaires

Les Élus

Nos dernières archives
 

Conseil Municipal – 7 avril 2021

Intervention de Francis ROYER, élu communiste, adjoint à la Santé et au Logement.

Motion sur la déviation du Taillan-Médoc

Intervention de Francis ROYER. Adjoint à la Santé et au Logement à propos du dépôt d'une motion DG20_133 par la majorité municipale lors du Conseil Municipal de Saint-Médard en Jalles du 30 septembre 2020.

Thèmatiques Expressions